3 raisons pour arrêter de négliger ton instinct d’entrepreneur·e

Tu es entrepreneur·e tu as mille idées à l’heure, tu vois les choses en grand en projetant un business et non un simple job, sauf que… pour rendre des décisions : faire confiance à ton instinct s’avère plutôt difficile. La preuve : tu te poses 10 000 questions, tu doutes continuellement, tu released qu’une infime partie de tes idées (désolée pour le frenglish - mais c’était le mot le plus adapté à mes pensées). Ton instinct est l’une des meilleures parties de toi : et il peut te servir bien au-delà de ta survie en pleine jungle. Il te sert aussi pour préserver ta santé mentale d’entrepreneur·e. Car pour développer ton business à la hauteur de tes ambitions tu n’as réellement besoin que de 2 choses : ta marque et ton instinct. Ton instinct fait de toi un·e meilleur·e business boss et est indispensable à tout leader, c’est ta clé pour gérer ton business et développer ton leadership d’entrepreneur·e. Et voici pourquoi : 1) Ton instinct est ton astuce bien-être pour entreprendre, en étant bien Ton instinct est ton astuce bien-être santé mentale d’entrepreneur·e car cela veut dire que tu choisis d’entreprendre en totale adéquation avec ta personnalité, ton self. C’est ta garantie pour construire un business dans lequel tu te sentes bien. Comprends moi bien : un business n’est pas un bon filon qui va te rendre riche en faisant le plus de marge possible. Un business c’est pas un simple job non plus, parce que tu ne veux pas seulement vivre de ton projet, tu as envie de le créer pour faire vivre tes valeurs ou vivre ta passion. En te fixant de créer un business et de le construire grâce à ton instinct, tu entreprends donc selon tes envies, selon tes intérêts, cela te laisse l’occasion de faire en sorte de multiplier les activités où tu te sentes bien, à collaborer avec d’autres personnes pour te soutenir dans les activités que tu ne supportes pas. Cela te permet de développer ta créativité. Et oui, de gagner de l'argent. Mais écouter son instinct quand tu entreprends, c’est surtout l’assurance d’avoir une vie professionnelle qui te correspond pleinement, et c’est donc une vraie composante pour préserver ta santé mentale. Ton projet change au cours du temps car toi-même tu changes au cours du temps. Faire confiance en ton instinct c’est la clé pour ne jamais regretter ton parcours entrepreneurial. Et même ne jamais regretter ta vie tout cours : car tu es toujours en adéquation avec toi-même. 2) Tu innoves : grâce à ton instinct Regarder les résultats pour voir ce qui fonctionne ou pas c’est primordial. Les chiffres ne mentent pas, pas vrai ? Sauf qu’en innovation : il n’y a tout simplement pas de data. Tu n’as donc aucune référence car c’est de la pure nouveauté. Si tu crées un nouveau produit ou service : tu dois faire confiance à ton instinct pour trouver les meilleures solutions et arriver à une bonne version bêta de ton produit ou de ton offre => celle sur laquelle tu récolteras ensuite des avis clients, et que tu pourras par la suite améliorer. 3) ton instinct permet de te lancer A trop réfléchir et ne rien lancer en vrai : tu ne risques pas l’erreur, mais tu ne risques pas d’avancer non plus. Pour avancer tu dois confronter ton idée, pour l’améliorer. C’est fondamentale. N’ai pas peur du jugement : car tu te juges bien plus sévèrement que les autres. C’est l’un des meilleurs conseil bien-être business que je peux te donner. Lors d’un de mes accompagnements - un client dans l’industrie musicale où les projets mettent du temps à sortir - me disait qu’il n’osait de rien lancer car « les gens allaient écouter ce dont il était capable il y a un an, au minimum ». C’est vrai. Le problème ici c’est encore la peur du jugement : les gens ne se rendent pas compte que je m’améliore avec le temps, je me préfère maintenant, j’ai confiance en ce que je fais maintenant, et dans un an j’aurais changé d’avis et je penserai que ce que je fais maintenant : n’est pas assez bien. Un vrai cercle vicieux. Valable pour ceuxes qui aimeraient se lancer mais n’osent pas le faire avant d’avoir un produit ou une offre parfaite. Tu dois en sortir : les gens ne savent pas ce dont tu étais capable il y a un an, c’est toi qui en changeant, change aussi tes standards d’appréciation : cela ne reflète pas la réalité de ta clientèle cible ni de ton audience. Si tu grandis au cours de l’année et est capable de mieux : fais le savoir, mais ne te laisse pas bloquer par ça pour avancer, fais confiance en ton instinct. Personne ne s’attend à voir ton offre parfaite, ce qui compte c’est d’être honnête dans ton business. Et ce qui compte par dessus tout : c’est tes client·es. Ta clientèle idéale sera très contente avec un produit s’il correspond à ses attentes (et à ta communication marketing), ou si ton offre de prestations a pu les aider à résoudre tel problème ou à atteindre tel objectif. Il n’y a que toi qui voit les défauts : et c’est une bonne chose, car cela veut dire que tu es en quête permanente pour l’amélioration. Ne perds jamais ça, mais ne laisse pas ça d’empêcher d’avancer : bref fais confiance en ton instinct pour développer ton business d’entrepreneur·e à la hauteur de tes ambitions ! 4) écouter son instinct pour se préserver En écoutant ton instinct : tu évites le surmenage, tu t’accordes de vraies pauses. Ne t’oublies pas : voilà le meilleur conseil pour ta santé mentale si tu entreprends. Pour en savoir plus sur les tunnels de ventes et les stratégies de bases à adopter : télécharge le guide (gratuit). ✨ Tu as une vision à partager ? Soumets ton article invité ! ✨

Conseils et coaching pour les femmes entrepreneures du e-commerce
Agence à Paris de consultant e-commerce branding et marketing pour les marques engagées

studio

flodesk avis agence freelance.jpg